Publié par : SCHRECK Rébecca | 7 décembre 2012

sexe serait un bien joli mot…

« Elle cherchait le plaisir,
parmi des inconnus…
Je te suce le soir pour éclairer ta nuit
et le matin pour partir du bon pied.

Elle découvrit la peur,
l’esclavage du désir.
Allons ne récite pas une poésie inventé,
laisse ton corps balancer au rythme des secousses.

Chacun lui rendait son due
en la baisant à nu
A force je vous connais vous les hommes excités
toujours partant à temps vers le plaisir d’éjaculer

Pour la faire souffrir leur attitude
violente se retrouvait même au lit.
Je t’aime ma jolie queue qui me fait fantasmer
lorsque vous enfoncez une fille contre le mur… »


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :