Publié par : SCHRECK Rébecca | 8 août 2013

Au secours !

L’idée de ce texte repose sur le Chamanisme, l’envers du décors.

Nous pouvons y voir une allégorie de la vision pragmatique de ce Monde.

Le miroir étant le meilleur exemple par son terrible reflet silencieux.

« En sortant d’un vieux trip psychédélique, aucun sentiment n’émane de mon regard statique alors que des émotions guident ma pensée. »

Regardant le corps sans réaction, on se demande si la glace n’est pas un pas vers l’au-delà noué au symbole de la signification de la mort.

Le reflet autonome reste dépendant du décor qu’il encadre.

Usuellement c’est une entité causale à la façon dont s’organise la réalité.

L’objet à surface lisse est défini autour par l’installation environnante.
Les formes irrégulière du décor respecte leur place via cette espace.
En profondeur par contre il est illimité au visible.

Il transforme l’espace en perspective par l’inversion des formes et des couleurs projetées, pourtant conservées dans l’ordre du plan depuis le point de vue.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :